Menu

VIDEO. Meaux : incendie géant dans un entrepôt de 10 000 m2

Le feu s’est déclaré mercredi 25 juillet vers 23 heures. La toiture du bâtiment s’est effondrée et plusieurs explosions ont retenti. Ce jeudi, le site était toujours sous la surveillance de nombreux pompiers.

 Meaux, jeudi 26 juillet 2018. Soixante-dix pompiers luttent contre les flammes depuis la veille dans un entrepôt de 10 000 m2.
Meaux, jeudi 26 juillet 2018. Soixante-dix pompiers luttent contre les flammes depuis la veille dans un entrepôt de 10 000 m2. Léonard Ortuso/SDIS77Par Bastien Mirandel
Le 26 juillet 2018 à 10h25, modifié le 30 juillet 2018 à 19h02

Une odeur de brûlé embaumait toute la ville de Meaux jeudi matin. La veille au soir, vers 23 heures, un entrepôt de 10 000 m2 s’est embrasé, rue des Sablons-Bouillants. Dans celui-ci se trouvaient des conteneurs en bois, un chariot élévateur et trois poids lourds.

« Au pic de l’opération, soixante-douze sapeurs-pompiers et trente engins étaient sur place pour venir à bout des flammes », explique le chef du poste de commandement des pompiers. Une mission compliquée, d’autant plus qu’une bouteille de gaz laissée sur site a explosé, faisant tomber un mur. Ce jeudi matin, l’incendie n’était pas encore totalement éteint. Les pompiers sont restés jusqu’en début de soirée pour surveiller les foyers résiduels.

Sous l’effet de la chaleur, la structure métallique a fondu et la couverture du bâtiment s’est effondrée. Les sapeurs-pompiers ignorent si le reste du bâtiment continuera à tenir debout. Aucune victime n’est à déplorer. Personne n’a été évacué non plus.

A côté, une entreprise spécialisée dans la fabrication de chaudière continue de tourner à plein régime. Et ce malgré un mur branlant de l’entrepôt calciné qui menace de s’effondrer dessus. Arthur est employé, il est venu travailler à 6 h 45. « Mon cousin est pompier, il m’a averti ce matin en m’envoyant une photo du feu… Quand je suis arrivé, il y avait des pompiers dans tous les sens et beaucoup de fumée… »

VIDEO. Meaux : incendie géant dans un entrepôt de 10 000 m2

Meaux, jeudi 26 juillet 2018. Huit lances au total ont été nécessaires pour lutter contre les flammes. Léonard Ortuso/SDIS77

Environ 800 caisses de garde-meuble brûlées

Une partie de l’entrepôt en question accueillait l’entreprise de déménagement Grimaldi. La société, basée à Montreuil (Seine-Saint-Denis) et qui compte quelques dizaines de salariés, était sur le point de l’acheter en septembre. Du matériel de manutention et de déménagement, des camions, un chariot élévateur et près de 800 caisses de garde-meuble ont brûlé. « Mais il n’y aura pas de chômage technique », rassure le patron.

Le reste du grand hangar abritait une usine qui fabriquait du plastique, inactive depuis 2014. Les fumées ne seraient pas toxiques, selon les pompiers.

La police de Meaux a ouvert une enquête pour déterminer les causes de l’incendie. Le patron, qui a été entendu par les policiers jeudi après-midi, pense à un acte criminel. Le départ du feu est-il intentionnel ou a-t-il été favorisé par les fortes chaleurs du moment ? C’est à cette question que les enquêteurs devront répondre.

VIDEO. Meaux : incendie géant dans un entrepôt de 10 000 m2

Jeudi 26 juillet, à Meaux. Une pelleteuse a fendu la façade de l’entrepôt pour que les pompiers accèdent aux derniers foyers résiduels. LP/B. M

Fonte: Le Parisien